Accès rapides rubrique
contact

Coordonnées Devis Commande de sacs

Découvrez aussi
Notre WEB VIDEO

L'entreprise Monseu Recycling

Film illustrant parfaitement la collaboration entre entreprises d’économie classique et entreprises d’économie sociale. MONSEU RECYCLING et FOL’FOUILLE

Voir la vidéo

Découvrez aussi
Drop & Go

Drop & Go

Avec notre système « drop & go », vous déposez tous vos papiers et cartons directement dans la cour de l'usine sans perdre de temps et sans rendez-vous.

Lire la suite

Découvrez aussi
Évacuation de papiers

Évacuation de papiers

Nous enlevons soit des caisses préparées à l'avance par le client, soit nous vidons les rayonnages et armoires nous même de sorte que le client n'ait à soucier de rien.

Lire la suite

Découvrez aussi
Location de conteneurs

Location de conteneurs

En fonction de vos besoins en termes
de gestion des déchets, nous vous proposons notre service de location de conteneurs, compacteurs, boxes, … .

Lire la suite

Découvrez aussi
Notre brochure

L'entreprise Monseu Recycling

Nous offrons aujourd’hui une panoplie de services sur mesure en recyclage de l’évacuation de déchets, aux collectes en passant par le Drop & Go.

Télécharger notre dépliant

L'entreprise - Présentation

Didier Monseu démarre son activité en 1981 en personne physique. Il développe son entreprise au fil du temps : une SPRL se crée en 1985 qui est transformée en SA en 1990. Depuis 1985, elle est située à Braine-le-Château sur l’ancien site des filatures gantoises. Depuis 2005, les locaux ont été étendus à l’autre côté de la rue où un nouvel entrepôt a été construit.

La société MONSEU est née familiale et l’est restée :

  • Didier Monseu : Administrateur délégué
  • Sa femme Dominique Monseu : Direction
  • Sa fille Adeline Monseu : Ir Cadre dirigeant
  • Son beau-frère Michel Vandommele : Directeur de production

L’équipe compte aussi 2 ouvriers et 1 chauffeur.

Son métier : la récupération/recyclage du papier et du carton ou comment préparer au mieux une matière première secondaire pour les papeteries belges et étrangères.

La société s'est très vite spécialisée dans les qualités nobles et les chutes de production : chutes de brochage, chutes d'imprimeries, chutes de papeteries, listings, archives d'administrations etc. Aujourd’hui, face à un marché en constante évolution et un secteur en crise, elle développe ses services en offrant aux pme des solutions de récolte de leurs archives de bureau et de leurs cartons de déballage.

MONSEU se différencie donc fort des orduriers qui récoltent, en plus des autres déchets, un papier tout venant (collectes sélectives) et les déchets d’emballage, et produisent une matière utilisée par les cartonneries principalement.

La société axe son travail sur la séparation d'environ 20 qualités différentes de papier, offrant aux papetiers un maître choix pour la nouvelle pâte a papier à base de fibres recyclées, en concurrence directe avec la pâte à papier à base de fibres vierges.

Certaines sortes sont déchiquetées avant compactage pour faciliter le travail des papeteries. D’autres sont directement pressées en balles d’environ 500 kilos et ligaturées au fil recuit. Les balles de papier sont stockées par sorte, puis acheminées par camion vers les papeteries.

Comme la société est spécialisée dans les qualités nobles, la vente est axée vers l'exportation : 80 % de sa production est destinée aux pays limitrophes (France, Allemagne, Hollande, Suisse, Autriche, etc).

La société est affiliée à la Coberec-FEGE (confédération de la récupération), avec un actionnariat dans Filpap (filière papier). Elle est agréée par l’OWD, Val I Pac, l’IBGE, et l’OVAM.

Elle est aussi fidèlement épaulée par NivelInvest depuis 2000, et est soutenue par la Région Wallonne dans son développement.

Elle est également active dans la responsabilité sociétale des entreprises avec la collaboration de la chambre du commerce et de l’industrie du Brabant Wallon.

En décembre 2012, elle a notamment effectué un investissement en panneaux photovoltaïques lui permettant d’être autonome d’un point de vue électrique et d’économiser ainsi 500 tonnes de CO² par an.